Actualités ...

LEGISLATIVES : LES BRETONS DISPERSES

Publiée le 20 mai 2017

Législatives, les Bretons dispersés, une fois de plus !
 Par Thierry Jigourel
Décidément l’année 2017 est riche en élections. Après les présidentielles qui ont eu au moins le mérite de renvoyer dans les starting-blocks les deux grands partis- Ps et Républicains- qui se partageaient le gâteau électoral et financier depuis des décennies, et de montrer la volonté des électeurs de dépasser le sacro-saint clivage idéologique droite-gauche, voici les législatives. Une  élection bien peu démocratique une fois de plus en raison du mode de scrutin, majoritaire et qui plus est, à deux tours, et qui, au second tour permet les alliances les plus incongrues et contre nature pour éviter les résultats du plein jeu démocratique. Une élection truquée toujours en raison même de barrages idéologiques à l’exercice de la démocratie. Car pour voir ses frais de campagne remboursés, un candidat doit impérativement appartenir à une formation présentant au moins cinquante candidats répartis sur trente départements. Une difficulté supplémentaire inventée de toute évidence pour disqualifier d’avance les petites formations implantées localement, parmi lesquelles au tout premier rang, les mouvements et partis indépendantistes, autonomistes, ou simplement régionalistes. Ou même des personnalités indépendantes de toute formation politique ! Bref, tous ceux qui, justement, souhaitent réformer profondément le dernier mammouth d’Europe et le faire évoluer vers une forme de décentralisation proche de celle de tous ses voisins et partenaires.Pour contourner ces obstacles, les divers mouvements autonomistes ont su, depuis des années, se regrouper au sein de fédérations comme Régions et Peuples Solidaires qui rassemble des mouvements de tout l’Hexagone. C’est sous ses couleurs que Christian Troadec et le Mouvement Bretagne Progrès, implanté surtout dans le Finistère, partiront au combat. Avec leurs nouveaux alliés de l’Udb, au sein de l’union « Oui la Bretagne », qui a obtenu 7 % des voix pour les régionales de décembre 2015, dans un contexte difficile lié en partie aux attentats islamistes. Et avec quelque trente-sept candidats sur le territoire de la Bretagne historique.
 En ordre dispersé
On peut regretter que certains responsables de l’Udb placent le combat idéologique « de gauche » avant les intérêts de la Bretagne dans leurs priorités. Et que le ticket gagnant Parti Breton - Mbp ait été sacrifié à cette position idéologique. L’élan créé par l’alliance de ces deux formations radicales sur le plan des exigences bretonnes, mais modérées idéologiquement, la dynamique insufflée lors des régionales de 2010 et des européennes de 2014 ayant été en quelque sorte cassée par des positions par trop dogmatiques de certains. Une posture qui contraint le Parti Breton à partir, pour ces législatives, avec d’autres alliés, régionalistes et / ou écologistes, dont l’Alliance Ecologiste Indépendante (ex MEI). Et, en Bretagne, avec l’Alliance Fédéraliste Bretonne et le Parti Fédéraliste Européen. Sous les couleurs de « 100 % Bretagne », cette autre alliance bretonne présentera, elle aussi 37 candidats sur l’ensemble des cinq départements bretons. On ne pourra que regretter, une fois de plus, la dispersion des forces bretonnes et le manque de maturité politique par rapport à nos cousins écossais ou à nos amis catalans. D’autant que Paul Molac, élu député en 2012 sous l’étiquette Udb, a fait cette fois le choix de l’investiture « d’En marche ».
Gageons pourtant que l’Emsav marque des points et porte haut et clair une voix et un projet différent, plus proche des aspirations des Bretons à une démocratie réelle et de proximité.
 


Cliquez ici pour voir toutes les Actualités

Suivez nous sur Facebook

Retrouvez nous sur facebookSuivez-Nous sur la page Facebook de l'Avenir de la Bretagne et invitez vos amis.

Cliquez ici

Partagez cette page

Partagez cette page par mail ou sur les sur les réseaux sociaux et faites découvrir l'Avenir de la Bretagne

L'Avenir de la Bretagne

Breizh da Zont - L'Avenir de la Bretagne
Evit Breizh dizalc’h en Europa ar pobloù
Pour une Bretagne libre dans l’Europe des peuples.

 

Revue bimestrielle

  

Abonnez-vous - Contactez-Nous

 
- Mentions Légales - Flux RSS - Site web réalisé par PDS